Equipes Espérances - ES

MEJamhour

Mouvement Eucharistique des Jeunes - Jamhour

Réunion du 10 Mars 2018

1- Introduction : Photolanguage

 

2 A- Texte :

 

«Il était une fois un brahmane bon et très pieux. Il vivait des aumônes que les fidèles lui offraient. Un jour, il se dit : «Je vais aller demander l’aumône habillé comme un pauvre intouchable.»

Il enveloppa donc ses reins de haillons, comme font les parias, les plus pauvres de l’Inde. Ce jour-là, personne ne le salua, personne ne lui fit l’aumône. Il se rendit au marché et au temple, mais personne ne lui adressa la parole.

La fois suivante, le brahmane s’habilla comme les gens de sa caste : il endossa un beau costume blanc, un turban de soie et une veste brodée. Les gens le saluaient et donnaient de l’argent pour lui-même et pour le temple.

Rentré chez lui, le brahmane ôta ses habits, les posa sur une chaise et s’inclina profondément devant eux en disant : «Oh fortunés vêtements ! Soyez heureux ! Sur terre vous êtes infiniment plus honorés que les personnes humaines que vous habillez.»

 

2 B- Discussion:

 

-Comment le brahmane fut-il regardé une fois habillé en pauvre intouchable ? (« On ne le salua pas » → indifférence, regard hautain, irrespect ou mépris…).

-Quelle en est la cause à votre avis ? (Préjugés, apparences…)

-Nous venons de découvrir l’une des causes responsables de certains regards négatifs. Qu’en est-il des autres causes ?

Considérer chaque regard trouvé dans la première partie et essayer d’analyser les causes possibles.

 

3 A- Jérémie 1/ 4-19

 

Français :

 

4 La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:

5 Avant que je te formasse dans le sein de ta mère, je t'ai connu; avant que tu sortisses de son sein, je t'ai sanctifié; je t'ai établi prophète pour les nations.

6 Et je répondis: Ah! Seigneur Éternel, voici, je ne sais point parler; car je suis un enfant!

7 Et l'Éternel me dit: Ne dis pas: je suis un enfant; car tu iras vers tous ceux à qui je t'enverrai, et tu diras tout ce que je te commanderai.

8 Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l'Éternel.

9 Puis l'Éternel étendit sa main et toucha ma bouche. Et l'Éternel me dit: Voici, j'ai mis mes paroles dans ta bouche.

10 Regarde, je t'ai établi aujourd'hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arraches et que tu démolisses, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes.

11 Et la parole de l'Éternel me fut adressée, disant: Que vois-tu, Jérémie? Et je répondis: Je vois une branche d'amandier.

12 Et l'Éternel me dit: Tu as bien vu; car je veille sur ma parole pour l'exécuter.

13 Et la parole de l'Éternel me fut adressée une seconde fois, disant: Que vois-tu? Je répondis: Je vois une chaudière bouillante, du côté du Nord.

14 Et l'Éternel me dit: C'est du Nord que le mal se déchaînera sur tous les habitants du pays.

15 Car voici, je vais appeler toutes les tribus des royaumes du Nord, dit l'Éternel; ils viendront et mettront chacun leur trône à l'entrée des portes de Jérusalem, et contre toutes ses murailles à l'entour, et contre toutes les villes de Juda.

16 Et je prononcerai mes jugements contre eux, à cause de toute leur méchanceté, parce qu'ils m'ont abandonné et ont offert des parfums à d'autres dieux et se sont prosternés devant l'ouvrage de leurs mains.

17 Toi donc, ceins tes reins, lève-toi, et dis-leur tout ce que je te commanderai. Ne tremble pas devant eux, de peur que je ne te mette en pièces en leur présence.

18 Car voici, je t'établis aujourd'hui comme une ville forte, comme une colonne de fer, et comme une muraille d'airain contre tout le pays: contre les rois de Juda, contre ses chefs, contre ses sacrificateurs et contre le peuple du pays.

19 Ils combattront contre toi, mais ne pourront te vaincre; car je suis avec toi, dit l'Éternel, pour te délivrer.

 

English :

 

4 The word of the Lord came to me, saying,

 

5 “Before I formed you in the womb I knew[a] you,

before you were born I set you apart;

I appointed you as a prophet to the nations.”

 

6 “Alas, Sovereign Lord,” I said, “I do not know how to speak; I am too young.”

 

7 But the Lord said to me, “Do not say, ‘I am too young.’ You must go to everyone I send you to and say whatever I command you. 8 Do not be afraid of them, for I am with you and will rescue you,” declares the Lord.

 

9 Then the Lord reached out his hand and touched my mouth and said to me, “I have put my words in your mouth. 10 See, today I appoint you over nations and kingdoms to uproot and tear down, to destroy and overthrow, to build and to plant.”

 

11 The word of the Lord came to me: “What do you see, Jeremiah?”

 

“I see the branch of an almond tree,” I replied.

 

12 The Lord said to me, “You have seen correctly, for I am watching[b] to see that my word is fulfilled.”

 

13 The word of the Lord came to me again: “What do you see?”

 

“I see a pot that is boiling,” I answered. “It is tilting toward us from the north.”

 

14 The Lord said to me, “From the north disaster will be poured out on all who live in the land. 15 I am about to summon all the peoples of the northern kingdoms,” declares the Lord.

 

“Their kings will come and set up their thrones

in the entrance of the gates of Jerusalem;

they will come against all her surrounding walls

and against all the towns of Judah.

16 I will pronounce my judgments on my people

because of their wickedness in forsaking me,

in burning incense to other gods

and in worshiping what their hands have made.

 

17 “Get yourself ready! Stand up and say to them whatever I command you. Do not be terrified by them, or I will terrify you before them.

18 Today I have made you a fortified city, an iron pillar and a bronze wall to stand against the whole land—against the kings of Judah, its officials, its priests and the people of the land.

19 They will fight against you but will not overcome you, for I am with you and will rescue you,” declares the Lord.

 

 

3 B- Réflexion :

 

-Quel était la réaction de Jérémie ? Que pense-t-il de lui même ?

-Que lui a répondu le Seigneur ? Pourquoi a-t-il répondu ainsi?

-Quel est la différence entre « se juger » et « reconnaître ses faiblesses » ?

-La société me juge mais moi aussi je me juge. Regarder un miroir : comment moi je me vois ? Quels jugements je mets sur moi-même ? Ajouter ces jugements sur le masque de la réunion précédente.

 

3 C- Approfondissement :

 

Jérémie fort jeune, est tout effrayé à la perspective de ce qui s'ouvre devant lui : « Ah ! Seigneur Eternel ! Voici, je ne sais pas parler, car je suis un enfant » (v. 6).

Quoique beaucoup plus âgé, Moïse a fait la même objection, lorsque l'Eternel a voulu l'envoyer en Egypte : « Je ne suis pas un homme éloquent… j'ai… la langue pesante (Ex. 4 : 10).

Amos nous rappelle qu'il n'était pas fils de prophète, ni prophète lui-même, mais un simple et pauvre berger ; pourtant l'Eternel l'avait pris quand il suivait le menu bétail et lui avait dit : « Va, prophétise à mon peuple Israël » (Amos 7 : 14-15).

Timothée était jeune et timide ; pourtant l'apôtre avait voulu qu'il aille avec lui (Act. 16 : 3).

 

L'Eternel va encourager Jérémie par diverses promesses. La même voix qui, avec des parole semblables, avait encouragé Gédéon (Jug. 6 : 16), s'est fait entendre aussi à l'apôtre Paul arrivé à Corinthe « dans la faiblesse, dans la crainte et dans un grand tremblement » (1 Cor. 2 : 3). Dans une vision de nuit, le Seigneur lui dit : « Ne crains point, mais parle et ne te tais point, parce que je suis avec toi » (Act. 18 : 9).

Jérémie n'allait pas parler de son propre fond. L'Eternel étend sa main et touche sa bouche : « Voici, j'ai mis mes paroles dans ta bouche » (v. 9). Des révélations seraient faites au prophète : il aurait à les transmettre fidèlement. Nous n'avons pas à attendre de nouvelles révélations, puisque nous avons l'Ecriture complète, « utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » (2 Tim. 3 : 16). Et l'apôtre d'ajouter, dans ses dernières paroles à Timothée : « Prêche la parole, insiste en temps et hors de temps, convaincs, reprends, exhorte » (2 Tim. 4 : 2).

Le jeune homme devait maintenant passer à l'action : « Toi, ceins tes reins, et lève-toi, et dis-leur tout ce que je te commanderai » (v. 17). Pour qu'il ne s'effraie pas, l'Eternel utilise trois comparaisons propres à affermir sa confiance :

-« une ville forte » aux murailles imprenables. Dieu avait rendu Jérémie aussi puissant que cette forteresse.

-« une colonne de fer » que rien ne semblait pouvoir jamais ébranler. Le jeune homme timide apprit alors que Dieu le rendrait aussi résistant que ce pilier de fer.

-« des murailles d'airain » hautes, massives, indestructibles ; pas un défaut à ce rempart étincelant. « L'Eternel est autour de son peuple, dès maintenant et à toujours » (Ps. 125 : 2).

 

 

4- Temps carnet [20min]

Voilà plusieurs pistes à réfléchir individuellement, pour ensuite partager au groupe ce que tu as envie de dire. Il y a beaucoup de piste, arrête-toi sur celles qui t’interpellent, tu pourras toujours réfléchir aux autres plus tard …

 

A- Le regard que je porte sur les autres :

- Est-ce que je suis attentif aux autres ?

- Depuis la rentrée quand est-ce que j’ai porté un regard jugeant, un regard d’amour, un regard curieux, sur quelqu’un ? Qu’ai-je alors ressentis ?

 

B- Le regard que je porte sur le monde :

- Suis-je curieux de la vie du monde ?

- Y-a-t-il des actualités sur lesquelles je préfère fermer les yeux ?

- Sur quels sujets est-ce que j’aimerais ouvrir les yeux des autres ?

- Mon regard sur le monde change-t-il avec le temps ?

- Comment pourrais-je qualifier mon regard sur le monde ?

 

C- Le regard que je porte sur moi-même :

- Ces derniers temps quel regard est-ce que je porte sur moi ?

- Est-ce que ce regard correspond à ce que les autres disent de moi ?

 

D- Le regard que je porte sur Dieu :

- Combien de fois j’ai porté un regard jugeant sur Dieu même ?

- Comment est-ce que je mets ma vie sous le regard de Dieu ?

 

Comment est-ce que j’ai envie de faire évoluer ces regards que je porte sur les autres, sur le monde, sur moi-même, sur Dieu ?

 

 

5- Prière[15min]

Prier à partir d’une vidéo : Where the hell is Matt 2012

 

o Regarder une première fois, peut-être une seconde fois cette vidéo.

o Puis, je réfléchis en moi-même :

Mille paysages…

Cette vidéo nous emmène de l’Afrique à l’Asie, de l’Europe à l’Amérique, du Proche Orient à l’Océanie. J’y contemple une énergie, un goût et une joie parfois non soupçonnée… Nous sommes appelés à une fraternité qui dépasse les frontières, appelés à être sœurs et frères du Christ. Avec le Père, le Fils et l’Esprit, je contemple le monde plein d’espérance. Je regarde ces visages croisés ou entrevus dans cette vidéo. Témoin de tout ce potentiel de vie, je dis MERCI.

o Face à cette contemplation du monde et de ses habitants, quelle prière ai-je envie d’adresser au Seigneur ?

 

 

 

 

 

Copyrights © MEJamhour 2013 - 2018